Lionel reçoit JEAN TEULE N°277

Jean Teulé

Fleur de tonnerre.

Ce fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin : les hommes, les femmes, les vieillards les enfants et même les nourrissons. Elle s’appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu’il venait d’exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

Lionel Beaudouin pour URBAN TV. Un thriller à la française où le journaliste remonte le temps dans le régionalisme breton. Quelle part attribuez-vous à la fiction ?

Jean Teulé. Les faits réels remontent au 26 février 1852. L’esprit des Français n’est pas dans les commentaires de faits divers, qui plus est, de Bretagne. Napoléon III prépare son coup d’état, Victor Hugo est contraint à l’exil. Hélène Jégado peut tuer et mourir tranquille ! Le procès et ses commentaires ne sortiront pas de Bretagne, les colonnes des journaux font la place au futur second empire. Il faudra alors, que lors d’un déplacement à Saint Malo, qu’une lectrice m’offre une pâtisserie « recette originale d’Hélène Jégado » estampillée « sans arsenic », pour que la curiosité me face découvrir le portrait de la plus grande empoisonneuse de tous les temps et que naisse « Fleur de tonnerre ».

URBAN TV. La peinture que vous faites de la Bretagne de la fin du XIXe siècle vous autorise-t-elle encore droit de cité dans le pays d’Ouessant ?

Jean Teulé. Qui sait ? En effet je dresse le portrait d’une époque où la Bretagne vivait encore isolée, dirigée par une noblesse décadente et où dans la paysannerie on accordait encore bien des pouvoirs à l’obscurantisme. Un autre exemple, alors que depuis le XIIe siècle est aboli, par Henri II, le droit de bris ou de varech donnant aux seigneurs ou côtiers la propriété des épaves et leur cargaison, au XIXe on cite de nombreux faits relatant des prises sur les naufrages. C’est en référence à cette pratique que je cite que l’un des survivants à l’arsenic d’Hélène Jégado est un riverain Bigouden qui pour tromper les navires attachait des falots aux cornes de ses vaches pour attirer les navires sur le sable et profiter de la manne venue de la mer. Est-ce par admiration de cette cruauté que l’héroïne laisse la vie sauve à celui qui était désigné comme sa prochaine victime ?

URBAN TV. Jacques l’éventreur ne tuait que des prostituées, Petiot que des Juifs, Landru ne tuait que des femmes alors que votre héroïne était plutôt généraliste, qu’en pensez-vous ?

Jean Teulé. Tous ces gens-là n’étaient que des petites pointures, des petits bras au mieux (ou au pire) ils ont tué dix ou vingt personnes et toujours des assassinats cantonnés sur des minorités alors que pour notre généraliste c’était de l’abattage en série. Quand il s’agissait des militaires, le chef de garnison mettait les décès sur le compte d’un retour des colonies avec intoxications ou maladies exotiques.

URBAN TV. Le plaisir de la création est-il aussi jouissif pour l'auteur que vous êtes lorsqu’il s’agit d’un roman, d'une BD ou d’une adaptation cinématographique ?

Jean Teulé. Depuis quelque temps je me cantonne à l’écriture des romans et laisse toutes les autres adaptations, y compris pour les BD à des tiers sous la responsabilité de l’éditeur qui gère. Chacun son rôle et tout est pour le mieux.

URBAN TV. Le summum de la cruauté semble être atteint quand Hélène rencontre un juge qui pourrait être sa prochaine victime ! Mais sa jouissance serait-elle parfaite si elle ne se dévoilait pas ?

Jean Teulé. Comme avec beaucoup de ses victimes, l’amour est présent. Mais là, il semble réciproque. Alors, gardons le suspens !

 

Un livre dont la lecture ne peut s’interrompre qu’à la dernière page. Une tension à vous couper le souffle qui vous tient en haleine. Chez Julliard éditeur.





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception