MARTHE MERCADIER

MARTHE MERCADIER

Je jubilerai  jusqu’à 100ans !

Marthe Mercadier l’interprète d’un vaudeville permanent.

Ce 8 novembre 2011, il est 16h, j’ai rendez-vous avec Marthe dans un hôtel de Strasbourg. Des voix – des cris- des bruits de valises, de couloir et d’escalier. Marthe déclame des reproches à ses accompagnateurs et au personnel de l’hôtel.  A 83 ans sonnés Marthe n’a rien perdu de sa verve et de sa fougue, elle tient la rampe…

16h10. Marthe m’accueille avec la gentillesse et la tendresse d’une mamie. Elle avoue qu’elle vient de s’emporter avec raison, mais avec exubérance et exagération et que c’est dans son tempérament.

Elle affirme être une inconditionnelle de l’Alsace en particulier Strasbourg, comme elle l’est de la Normandie où elle a réalisé le rêve de sa vie, avant d’être trentenaire. Elle veut laisser une trace glorieuse de l’Amour de l’Homme envers les animaux. Elle y a acheté une terre, des parcs où elle a bâti une ferme qui deviendra un élevage de chevaux. Ses pur-sang ont gagné les plus belles courses de France et les plus grands prix. Depuis quelque temps avec sa fille elle y élève amoureusement des animaux bien plus petits.

Lionel Beaudouin pour URBAN TV.

Alain Morel est le collaborateur qui participe à la rédaction de votre livre, doit-on le considérer comme « le nègre littéraire » de service ?

 Marthe Mercadier. Bien sûr que non ! Alain est un intime, je connais bien sa famille, j’ai joué la comédie avec son père, ses proches sont des amis. Quand Alain m’a proposé sa collaboration j’y ai souscrit tout de suite car personne n’aurait pu « rentrer » mieux que lui dans les personnages de mon entourage et dans le mien. J’écris et Alain contrôle, vérifie.

URBAN TV. Je jubilerai jusqu’à 100 ans est une prophétie, une prémonition, une performance ou un pré-bilan ?

Marthe Mercadier. Pour moi c’est un souhait, mon aventure de vie avec tout ce que cela comporte de joie, de réussite, d’amour, mais aussi de colère parfois, et cela ne peut s’arrêter là ! C’est une telle joie que de se trouver avec des Hommes qui s’intéressent à ce que nous faisons, nous les saltimbanques ! Je ne me prends pas pour une romancière, mais une vie d’artiste de spectacle est un roman en soi…  J’ai été souffleuse, puis j’ai eu des petits rôles de soubrette, puis l’aventure a commencé. La guerre  s’arrête et moi je commence une carrière de joies et de plaisirs, une carrière sans interruption jusqu’à aujourd’hui !...Plusieurs  pièces ont fait des 1000e.

URBAN TV. Votre passion des animaux, les Hommes et les Femmes n’en prennent –ils pas ombrage ?

MARTHE. J’avais économisé et j’ai eu la chance de rencontrer un vieux bonhomme qui n’en pouvait plus de cultiver son champ, près de Deauville, il m’a dit « si cela vous amuse » je vous le vends : 28 ha de pâture et de terre, dont je fais illico un haras et à trois reprises j’ai gagné le Prix du Président de la République en trot attelé. Dans mes contrats d’artiste figuraient toujours les probabilités d’absences pour la délivrance de mes poulinières que le veillais moi-même en les accompagnant d’une présence musicale en particulier de Litz… Ce qui deviendra par la suite une habitude lors de la mise bas des animaux.

URBAN TV. Au jeu du j’aime/j’aime pas y a-t-il un Homme ou une Femme que vous distingueriez ?

Marthe. Mes parents, mes grands-parents, en particulier, ma grand-mère qui était Sage-femme dans tous les sens du terme.

URBAN TV. Dans le même questionnaire, y a-t-il une personne ou une corporation que vous détestez ?

Marthe. Oui ! Les dénonciateurs et les traites. J’ai commencé ma vraie vie à la sortie de la guerre, lorsque  j’avais  entre 15 ans et 17 ans et bien souvent la rage et le couteau entre les dents !

URBAN TV. Vous parlez du rêve ou du cauchemar Hollywoodien !

Marthe.  En Amérique la réputation d’ Hollywood a fait que les grosses machines hollywoodiennes avaient le choix parmi toutes les starlettes, qui se présentaient et c’était, il est vrai : le droit de cuissage, la drogue, les orgies mais pas que…

 

Un livre témoignage d’une époque, d’une corporation de stars, starlettes  ou  vrais artistes, mais aussi un livre réaliste bien documenté sur la société d’après guerre et d’aujourd’hui.

Aux éditions Flammarion

 

 

 

 

 





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception