Lionel reçoit Jean d'Ormesson

 

JEAN D’ORMESSON la Conversation.

Le 06.01.2012 à 11h15     Hôtel  Cathédrale.

Lionel Beaudouin pour URBAN TV. Depuis 1959 beaucoup de livres et de succès. En 2011 c’est le nouveau livre « la conversation » très différent par le format, la taille et surtout par le contenu, pourquoi avoir choisi Bonaparte comme sujet ?

Jean d’Ormesson. On m’a reproché d’écrire souvent la même chose, avec « la Conversation » je ne parle ni de Moi ni de Dieu, c’est un sujet tout à fait nouveau que de Bonaparte à Napoléon je résume  en quelques pages ! Je ne sais pas très bien quand l’idée m’est venue ? J’allais entreprendre un livre, qui allait me demander près de quatre années de recherches et d’écriture : « c’est une chose étrange  à la fin que le monde » et en lisant des journaux de l’époque, entre autre le journal de Madame de la Tour du Pin et le journal de Madame de Rémusat qui raconte des anecdotes sur Bonaparte que j’ai trouvé mon sujet. Nous savons beaucoup et peu de chose à la fois, nous savons qu’il était 1er conseil, qu’il est devenu empereur, comment cela s’est-il passé ? C’était un général  Corse, Républicain, Jacobin,  un anachronisme. Il était de gauche, très à gauche, ami de Robespierre, cette amitié et la chute de Robespierre auraient pu mettre fin à sa carrière ! Comment cet homme de général put-il devenir empereur ? J’avais été frappé par son intelligence, sa vivacité. La révolution était inévitable. Lionel vous savez pourquoi ? Pour une raison très simple les gens n’étaient pas égaux, vous ne pouviez, par exemple, devenir colonel que si vous n’aviez pas douze quartiers de noblesse …La révolution arrive et se transforme  en Terreur et les gens en ont assez ! A paris, vous savez il y avait soixante personnes guillotinées par jour, c’est moins que pendant les émeutes, mais les gens n’en veulent plus. La fin de la Révolution devient Elle  inévitable,  si cela n’avait pas été Bonaparte  cela aurait été probablement Marceau, Hoche…de toute façon un général  aurait mis fin à la Révolution. Bonaparte ne viole pas le peuple il est porté par le peuple ! Il y a trois référendum : un pour le consulat - un pour le consulat à vie avec le droit de choisir son successeur - un pour l’empire, à chaque fois c’est un plébiscite, de trois à quatre millions de voix pour et quelques dizaines de milliers contre. Mais le peuple  a peur d’un retour à la monarchie, beaucoup ont acquis des biens nationaux, ils ont peur qu’on leur reprenne  et ont confiance en Bonaparte qui va conserver les acquis de la révolution. On lui dit : vous êtes très proche de la monarchie où est la liberté ? Mais le principal c’est l’égalité ?

URBAN TV. C’est exactement ce que l’on retrouve dans les régimes totalitaires marxistes entre autres.

Jean d’Ormesson. C’est drôle ce que vous dites, avec un peu d’audace on peut dire que le régime  de Napoléon était vraiment marxiste, c’est un phénomène de dialectique, voyez les conversations de Socrate ; Cambacérès  campe dans ce rôle là. Qui dit dialectique dit Engels,  qui dit Engels dit Marx et on pourrait dire qu’il y a une thèse : la monarchie, une antithèse : la révolution et une synthèse : l’empire.

URBAN TV. Est-ce que cela peut-être durable ?

Jean d’Ormesson. Evidemment non ! C’est exactement comme Staline, il  a le peuple derrière lui, il soutient l’égalité ; la liberté est écrasée et finalement cela finit mal ! C’est audacieux de ma part de le présenter aussi comme marxiste ! On me reproche de le mettre à égalité avec César, Alexandre,  Charles Quint etc. Mais il est beaucoup plus grand qu’eux ; pourquoi ? De par son origine ! Il s’est fait seul, les autres sont des fils de,des héritiers.

 

                                                                                                                    SUITE article suivant





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception