Lionel reçoit Jacques ferrandez et camdeborde N°340

FRERES DE TERROIRS

Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde.

 Jacques Ferrandez naît à Alger en 1955. Art déco à Nice puis se sont les carnets d’Orient, une fresque sur l’histoire de la présence française en Algérie qu’il mettra 20 ans à boucler. En spécialiste de la question algérienne il adapte la nouvelle de Camus  « l’Hôte » en 2009 et en 2013, ce sera une magistrale transposition  de l’Etranger où l’absurde voulu par Camus ressort à la perfection.

Yves Camdeborde est chef cuisinier  né à Pau en 1964, l’un des chefs de file de la bistronomie. Un béarnais au physique de rugbyman au contact facile avec l’accent du sud-ouest. En finale du concours du meilleur ouvrier de France à 16 ans, il s’effondre, mais est repéré par le chef du Ritz.

La rencontre de ces deux spécimens par l’entremise  d’un journaliste donnera naissance à la saga qu’on découvre aujourd’hui sur ce que doit la gastronomie aux producteurs et à la filière agricole…

Le deuxième tome de Frères de Terroirs vient de paraître. J’ai rencontré leurs auteurs.

Lionel Beaudouin pour Urban TV. Pourquoi ce « Carnet de croqueurs » et comment il s’articule ?

Jacques Ferrandez. La bande dessinée se présente sous forme de balades gourmandes autour d’Yves Camdeborde le cuisinier passionné par les produits authentiques  avec des personnages principaux toujours hauts  en couleur que sont  les producteurs de nos régions.

Yves Camdeborde. Un point commun avec Jacques : la gourmandise. Tout au long du périple que nous menons dans l’hexagone, je vais voir ces artisans qui cultivent nos produits, je m’imprègne, je me nourris de leurs pensées et de leurs passions c’est ce qui m’aide à cuisiner différemment une cuisine de bistrot à mi-chemin entre la gastronomie classique d’où je viens et le bistrot qui faisait des sandwiches.

URBAN TV. Qu’est-ce qui fait encore courir les vagabonds que vous êtes sur les routes de France et d’ailleurs ?

Jacques Ferrandez. Les producteurs  que nous fréquentons sont très fiers qu’on s’intéresse à eux, se sont des personnages pour lesquels nous n’avons pas besoin d’amplifier leurs traits  pour en faire des héros de B.D ! Je les accompagne, je prends des notes, je les croque sur le papier ou encore avec un appareil photo numérique…

Yves Camdeborde. Chaque région ou chaque village nous fournit son lot de découvertes qui se renouvellent au fil des saisons et se transforment au cours du temps. C’est pourquoi nous voulons saisir le meilleur à un moment donné. Notre histoire c’est un peu celle « du tour de France par deux enfants » qui démarra à Phalsbourg au XIXe siècle ! Avec comme objectif la découverte en images des produits des terroirs, des producteurs et de ceux qui œuvrent en mettant en valeurs nos richesses en dehors de la standardisation et de l’industrialisation du goût.

 Ils sont apiculteurs, maraîchers, vignerons, bouchers…Ils sont tous  les fournisseurs d’Yves Camdeborde depuis des années, avec qui ils partagent le goût du bien manger et du bien produire. Une belle peinture du savoir faire et convivialité mise en scène et en dessin par Jacques Ferrandez.    Avec profusion de figures, d’itinéraires, de caractères et de recettes qui font la force de la gastronomie, orientation bistronomie de la cuisine française.

Aux Editions RUE DE SEVRES

Deux livres qui donnent faim et soif … et distraient