Lionel reçoitChristiane Collanges N°335

Christiane Collange

Quand nos enfants divorcent chez Robert Laffont

Christiane Collange est une journaliste diplômée de l’institut d’études politiques, née le 29 octobre 1930.Présente dans la presse écrite, la radio et la télévision elle publie des études sur des faits de société, et se définit comme “ viepriviste et familiologue“. Parmi ses ouvrages : Madame et le management - Moi ta mère- Je veux rentrer à la maison et plus récemment “Le Jeu des 7 familles“. En tout vingt-deux livres qui lui serviront de porte-voix pour exposer quantité de phénomènes sociétaux, familiaux et culturels de notre époque.

Je recevais mardi dernier Christiane Collange au nouveau restaurant d’une famille bien connu à Strasbourg “le Rutsch“ 9,  rue du Renard Prêchant.                                                       

Lionel Beaudouin pour  URBAN TV  Aujourd’hui vous publiez : Quand nos enfants divorcent, vous évoquez en préambule avec légèreté  vos 3 maris successifs avec lesquels vous avez eu 2 fois 2 fils pour les deux premiers et le troisième  avec lequel vous n’étiez plus “opérationnelle“ pour faire une fille ! Pourriez-vous nous éclairer sur ce comportement (à l’époque) de star hollywoodienne ?

Christiane Collange C est bien simple je me suis marié 3 fois et toujours avec des hommes de qualité, persuadée que j’allais mener une vie de famille heureuse, indépendante avec le premier ; pour le second ce fut un coup de foudre qui dura près de 20 ans avant qu’il ne me délaisse pour une jeunette ; le troisième avec qui j’ai effectué un long chemin, que j’aimais passionnément, mais je       n’ai pas pu ou voulu admettre, qu’ un homme de sa qualité puisse noyer sa difficulté d’être dans l’alcool....

URBAN TV. Vous évoquez la simplicité du pacs !

Christiane Collange. Si on se réfère à mon cas personnel, j’ai toujours voulu, en me mariant, bâtir quelque chose de fiable et de durable. Le pacs a été créé pour les homosexuels et c’est aujourd’hui essentiellement des couples hétérosexuels qui le pratiquent. Le pacs est simplement déclaratif contrairement au mariage qui demande une information préalable et consécration devant     témoins ! … Je ne peux m’empêcher de vous raconter le fait divers, qui vient de se produire, d’un couple pacsé sans histoires. Après quelques années de vie commune, l’un des membres du couple reçoit, sans autre forme de procès, une lettre recommandée par son notaire lui notifiant que son conjoint à dater de ce jour met fin à leur contrat de pacs. (En fait, un simple licenciement par L.R.A.R.)

URBAN TV. Vous avez trouvé dans la société coréenne un phénomène qui prend de l’ampleur chez nous, chez les séniors !

Christiane Collange. C’est ce qu’ils appellent les divorces du crépuscule. Une anecdote : Lui 92 ans, elle 89 ans, 70 ans de vie commune, ils souhaitent divorcer.

- « J’en ai vraiment marre…Des années de régimes, plus de viandes rouges, plus de tabac, plus de whisky, elle dit que je ronfle et fait chambre à part, plus de gâterie… 

-  D’accord, mais c’était pareil depuis 10 ans, 20 ans, 30 ans ! Pourquoi avoir attendu si longtemps pour récupérer votre tranquillité ? 

- On a attendu que les enfants soient morts… »

URBAN TV. Avez- vous ressenti plus d’inquiétude lorsque l’un de vos enfants a divorcé que lors de vos propres divorces ?

Christiane Collange. Ça claque comme un coup de feu au moment où on ne  s’y attend pas ou plus vraiment… La situation conjugale des parents influence forcément leur réaction face à l’échec. La mauvaise conscience des aînés et surtout leur expérience met en lumière les difficultés pratiques et financières et les déchirements qui vont survenir.

URBAN TV. Dans votre cas, et si c’était à refaire ?

Christiane Collange. Je n’ai pas pu, su ou voulu vivre en marge des frustrations ou finir en dépression. J’ai préféré, chaque fois, prendre le risque de changer et pourtant sans être sûre de faire mieux demain.je suis certaine qu’on ne peut pas fabriquer le bonheur autour de soi si l’on n’est pas bien dans ses baskets…on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs…J’en ai sûrement cassés. Mais je suis contente de certaines omelettes dont j’ai su régaler ceux que j’ai aimés  en n’oubliant jamais d’en manger un bon bout avec eux. Je le referais.

 

C’est au fil d’un ouvrage de plus de deux cents pages que Christiane Collange nous livre des réponses pratiques nourries par sa propre expérience et par une enquête documentée de toute une vie…

 Au quotidien retrouvez SALLE  BLANCHE (Place Kleber) les meilleurs écrivains pour des conférences et dédicaces.   

 





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception