Lionel reçoitBAPTISTE BEAULIEU N°330

Rencontre avec Baptiste Beaulieu

Alors vous ne serez plus jamais triste.

Médecin  généraliste âgé de vingt-neuf ans, interne à l’hôpital d’Auch, Baptiste Beaulieu est l’auteur d’un premier roman en 2013 ‘’Alors voilà, les 1001 vies des urgences’’ traduit en douze langues. Son blog ‘’Alors voilà’’ compte plus de cinq millions de visiteurs…Il décrit avec humour, ironie, humanité, mais parfois avec dépit le quotidien d’un interne ou de ses collègues aux urgences. En 2015 il signe ‘’ Alors vous ne serez plus jamais triste ‘’. L’histoire d’un chirurgien malheureux qui ne se rappelle plus comment soigner, depuis que sa femme est partie. Il décide de mettre fin à ses jours le soir même.

En se jetant dans un taxi pour aller régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de la conductrice, une mystérieuse vieille dame. Comme dans un conte de Grimm ou d’Andersen, la vieille sera-t-elle la diablesse à qui il va confier son destin, après sept jours de soumission fantaisiste ?

Lionel Beaudouin pour URBAN TV. Vous lisez et écrivez avec la médecine en toile de fond ...

Baptiste Beaulieu. J’aime écrire pour partager. Le soir, après une journée bien remplie aux urgences ou dans le cabinet médical, j’ai l’impression de devoir être encore utile, alors j’ai ouvert un blog où je communique avec les gens qui souffrent et j’essaie de les soigner ou de les rassurer. Par ce moyen, gracieusement, parfois à plusieurs milliers de kilomètres de distance je dialogue et ressens plaisir et bonheur quand je soulage et jubilation lorsque je guéris. C’est le prolongement de ce blog que vous trouvez dans mes livres.

URBAN TV. Surprenante la mise en page du livre !

Baptiste Beaulieu. J’ai demandé à l’éditeur une numérotation inversée des pages, c’est pourquoi on démarre à la page 279 pour arriver à la page 0, à l’aboutissement du roman. Va-t-on savoir si le médecin mettra fin à ses jours à la fin du compte à rebours des sept jours octroyés à la vieille femme bien décidée et convaincue de réussir son pari?

URBAN TV. Avez-vous douté un moment de votre vocation de médecin ?

Baptiste Beaulieu. Pour moi c’est une véritable vocation d’être au service des autres. Qui est le mieux placé pour cela, si ce n’est le docteur ? Je relate des souvenirs authentiques de ma vie       d’étudiant ainsi que  de mon travail en milieu hospitalier avec autant d’anecdotes que de contacts avec les patients, une source inépuisable de situations parfois cocasses où l’humour et la gaité ne sont jamais absents. Comment être triste lorsqu’on apporte le réconfort ?

URBAN TV. Le fait de désacraliser l’hôpital facilite-t-il la vie des soignants, des patients ?

Baptiste Beaulieu. Les médecins ont toujours beaucoup écrits, plutôt des traités de médecine, maintenant ils écrivent pour humaniser le milieu médical. En le désacralisant on se rapproche de l’autre et le côté humain apaise et réconforte.

Avec une poésie joyeuse et grande émotion Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à leur manière à réenchanter le monde.

Notre chauffeur de taxi parle, avec des mots toujours choisis, de son premier toucher vaginal, de son mari qu’elle a fait incinérer et dont elle conserve les cendres près d’elle pour un usage que je vous laisse découvrir, sans pouvoir malgré cela résister à vous dire qu’elle va jusqu’à en épandre dans un caniveau et les écraser du pied comme on peut écraser un mégot !

A tous les lecteurs de mon blog qui suivent mes péripéties d’apprenti docteur, merci de me lire et de participer à cette belle aventure avec moi. www.alorsvoila.com





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception