Lionel reçoit Hélène Grémillon N°323

Hélène Grémillon

La garçonnière

Jeune auteur Hélène Grémillon est née à Paris en 1977, fait la connaissance de Julien Clerc en 2004 qu’elle épouse le 17.12.2012,  ils attendent avec impatience leur deuxième enfant qui sera le sixième pour Julien Clerc.

Publicitaire dans une agence internationale, puis journaliste, elle rencontre Julien chez Ardisson.

Lionel Beaudouin pour URBAN TV. Votre rencontre avec Julien Clerc.

Hélène Grémillon. Je travaillais à Cannes en juin 2004 en tant que journaliste, le hasard a voulu que je sois rappelée à Paris pour couvrir la dernière émission d’Ardisson où se produisait Julien Clerc. Nous nous sommes plu, il m’appelait Mademoiselle, je l’appelais Monsieur, nous nous vouvoyions en 2004 et nous nous vouvoyons toujours en 2015.

Urban TV.  Votre vie de famille malgré la différence d’âge ?

Hélène Grémillon. Julien a 3 ans de plus que mon père nous allons avoir un deuxième enfant ensemble. Il adore cuisiner, nous sortons beaucoup… Notre maison nous permet d’avoir un studio de musique à domicile où il travaille beaucoup, mon bureau est à l’étage, nous vaquons à nos occupations en toute liberté.

 Contrairement à lui je ne peux écrire que cloîtrée dans une ambiance musicale qui m’est propre. Nous allons souvent voir des spectacles à Paris et à Londres  pour les comédies musicales. Nous aimons échanger, sans nous prendre pour des intellos, sur les spectacles, la littérature, la vie… Quand  nous recevons à dîner Julien en parfait cuisinier gère.

URBAN TV. Pour vous, écrire c’est travailler ?

Hélène Grémillon. Oui et non, c’est d’abord une nécessité intellectuelle voire existentielle, mais c’est aussi  le gage de mon indépendance économique. J’aurai pu avoir une vie douce dans l’ombre de…

URBAN TV. Aujourd’hui « la garçonnière » votre 2e roman. En 2012 vous faisiez paraître « le confident » !

Hélène Grémillon. «  Le confident » fut un 1er essai, une réussite extraordinaire 250 000 exemplaires vendus dans 30 pays, 5 prix littéraires, un superbe encouragement, non ! Avec « la garçonnière » nous embarquons pour l’Argentine à Buenos Aires en août 1987, c’est l’hiver, les saisons ne sont pas les mêmes partout, les êtres humains si. Je me suis  inspirée d’un fait divers, l’héroïne, malgré elle, est retrouvée défenestrée au pied de son immeuble. La police suspecte aussitôt son mari le docteur Puig.  Il est psy, dans son cabinet s’allongent bourreaux et victimes de la dictature Argentine. L’une de ses patientes persuadée de l’innocence du docteur mène l’enquête…

URBAN TV. Un roman psychologique ou un thriller ?

Hélène Grémillon. J’ai souhaité montrer les souffrances supportées par les argentins pendant la dictature de la junte militaire. C’est dans ce contexte historique qu’évoluent bourreaux et victimes, quelques fois, les uns  sont les autres et se mêlent, dans l’ambiance de la place de Mai qu’occupent les mères des Aparecidos.

La folie, le poids des mensonges et des secrets, la féminité bafouée,  la résilience alimentent tour à tour l’évolution de mes personnages avant que je ne livre le dénouement et le sens que j’attribue à « la garçonnière »…

« La garçonnière » paru chez Flammarion puis chez folio, un roman haletant qui nous fait découvrir un monde décalé où se mêlent exotisme, amour, humour et suspens…

 

« La garçonnière ». Un roman sur un air de dernier tango tzigane.

Retrouvez dans ce magazine les Rencontres quotidiennes « Salle Blanche » de la librairie Kléber et toujours l’interview sur le site urbantv.fr rubrique Strasbourg puis urbantv dans votre ville.





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception