Lionel reçoit JEAN d'ORMESSON n°308

Jean d’Ormesson

Comme un chant d’espérance.

La seule question c’est Dieu, qu’il existe ou qu’il n’existe pas.

Jean Bruno Wladimir François- de- Paule le Fèvre d’Ormesson né le 16 juin 1925 à Paris, est écrivain, chroniqueur, éditorialiste, acteur et philosophe, est membre de l’Académie française.

Dans les années 70 il est directeur  général du Figaro où il ne restera que quelques années à cause de divergences d’idées avec Robert Hersant. Il y conserve depuis des chroniques et éditoriaux.

« Comme un chant d’Espérance »  le dernier livre de Jean d’Ormesson est un roman où il s’interroge sur la naissance de l’Univers, le bigbang, le temps, l’espace, l’Homme et avant tout sur l’existence de Dieu. A partir d’une exploration dans l’univers de nos origines, tel un détective métaphysique Jean d’Ormesson tente de percer les mystères du«  Rien » c'est-à-dire du « Tout ». C’est  avec gaieté, allégresse  et brio, comme d’habitude, que l’auteur nous fait part de son émerveillement et sa stupéfaction face au mystère de l’Univers.

Jean d’Ormesson qui espère que Dieu existe lui taille un costume de héros, d’un invraisemblable roman, celui de l’origine de l’univers. En érudit mais avec la curiosité d’un jeune homme et l’espièglerie d’un cabotin, l’écrivain vagabonde en électron libre entre philosophie, science et croyances.

Jean d’Ormesson.  J’ai aimé Dieu, qui n’est rien aux yeux des hommes qui ne sont rien. Je n’ai détesté ni les hommes ni les femmes. Et j’ai aimé la vie qui est beaucoup moins que rien, mais qui est tout pour nous. Je chanterai maintenant la beauté de ce monde qui est notre tout fragile, passager, fluctuant et qui est notre seul trésor, pour nous autres, pauvres hommes, aveuglés par l’orgueil, condamnés à l’éphémère, emportés dans le temps et dans le présent éternel qui finira bien, un jour ou l’autre, par s’écrouler à jamais dans le néant de Dieu et dans sa gloire cachée. »

C’est avec son œil qui pétille et avec le sourire malicieux aux lèvres que Jean d’Ormesson nous parle  de son livre nous laissant penser qu’il est Croyant ou plutôt qu’il ne se trompe pas en espérant que Dieu existe. Avec la culture de l’érudit, Jean d’Ormesson nous fascine et nous ensorcelle comme le ferait un chasseur de serpents avec comme musique la poésie des mots qu’il choisit scandée par des références littéraires philosophiques ou scientifiques qu’il empreinte à Pascal, Engels, Marx et tant d’autres.

Jean d’Ormesson. J’ai beaucoup d’admiration pour les gens qui ne croient pas en Dieu et qui consacrent leurs vies au bien des autres sans en attendre de récompenses.

Certains  médecins par exemple…

…Je crois qu’il n’y aura à la droite de Dieu que ceux qui ne croient pas en lui !

Croire en Dieu on aurait tort de s’en priver…





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception