Lionel reçoit MAREK HALTER n°307

Marek Halter

Khadija

Les femmes de l’Islam 1

 

 

Après avoir, dans ses derniers romans, mis en scène des personnages hérités de la tradition juive « l’Inconnue de Birobidjan » par exemple, Marek Halter avec Khadija, pour la première fois, emporte le lecteur dans l’aventure extraordinaire de la troisième religion monothéiste.

Marek Halter rend hommage au rôle prépondérant que les femmes ont joué à l’origine de l’Islam.

Marek Halter. La naissance de l’Islam, c’est d’abord l’histoire d’une femme, Khadija. La première épouse du prophète, celle qui l’aimait quand il n’était qu’un jeune caravanier, celle qui avant tout lui a dit : « Moi je crois ».

Veuve, belle et riche, Khadija doit se remarier pour maintenir sa place dans la société très masculine de la Mecque. Contre tout attente, elle choisit un homme pauvre et illettré, Muhammad ibn’ Abdallâh. En dix ans de bonheur, elle impose Muhammad auprès des puissants dans la Mecque et forme avec lui un couple exceptionnel, modèle de sagesse et de modération. Mais une série de tragédies s’abat sur le pays. La peste, les inondations et la mort endeuillent la famille. Face à ces coups du destin, Khadija fait preuve d’un courage et d’une force inouïs.

La paix revenue, Muhammad s’isole dans le désert où, un jour, l’ange Gabriel lui transmet les paroles du Dieu Unique. Muhammad croit devenir fou, il a peur. Khadija, elle, pressent qu’il s’agit là d’un grand événement. Se dressant contre tous pour défendre la parole nouvelle de son bien-aimé, elle pose les fondements sur lesquels Muhammad ibn’ Abdallâh bâtira l’une des plus remarquables aventures religieuses du monde.

Marek Halter. J’aime faire découvrir des personnages historiques en les transformant en personnages littéraires. Cela ne peut pas plaire à tout le monde. Certains chrétiens n’apprécient pas que l’on puisse évoquer certains détails de la vie de Marie. De même, lorsque, dans le tome 2 de « La Bible au féminin », j’ai rappelé que Tsippora, la femme de Moïse, était noire de peau, je me souviens avoir croisé des juifs new-yorkais qui m’ont demandé : « Vous êtes bien sûr que Tsippora était noire ? ». Ce fait est méconnu – ou volontairement occulté -, cela n’en reste pas moins une réalité historique. Mon travail de romancier repose, avant tout, sur de longues recherches et c’est à partir de ces recherches, recherches scientifiques, que je reconstitue la vie de mes personnages. Ce que l’on peut me reprocher, c’est ma légitimité à me saisir de tel ou tel personnage. Qui suis-je pour agir ainsi ? Si des Juifs ont pu me reprocher certains passages de Tsippora, on imagine bien que certains musulmans n’apprécient guère qu’un écrivain français juif vienne apporter un complément d’histoire aux adeptes de cette grande religion, la religion musulmane.

A travers ce roman Mark Halter nous conte l’épopée  qui conduira Muhammad et Khadija dans une Arabie qu’ils sillonneront d’Ouest en Est et du Nord au Sud. Tour à tour se mêlent guerres, razzia, amour, naissances, trahison, dans une ambiance où seraient présentes  joie et tristesse, mais toujours l’espoir dominera pour que durent et se réalisent les prophéties de Khadija.

Marek Halter. Si l’Islam n’est pas encore forcément la plus grande religion au monde, elle est la plus active. Or, il n’y a jamais eu de roman s’inspirant de la naissance de l’histoire de l’Islam. A peine des textes évoquant la vie de Mahomet, celui de Lamartine, par exemple, ou encore un livret rédigé par Goethe pour un opéra inabouti. Et, pourtant, Mahomet est un personnage fascinant, comme l’est sa femme, Khadija.

Marek Halter rend hommage au rôle prépondérant que les femmes ont joué à l’origine de l’Islam. Œcuméniste, profondément attaché à la paix au Moyen-Orient, il lance aussi un pressant message de réconciliation en ces temps troublés par la résurgence des conflits religieux.

Un ouvrage édifiant. Première pierre d’une trilogie destinée à combler les lacunes de l’enseignement de l’histoire des religions. Après avoir pris appui sur les politiques Vincent Peillon et Benoît Hamon, à n’en pas douter, gageons que Mark Halter agira auprès du nouveau de l’ Education Nationale.   





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception