Lionel reçoit Pierre Asssouline N°293

Pierre Assouline

Sigmaringen

En septembre 1944, un petit coin d’Allemagne nommé Sigmaringen, épargné jusque-là par les horreurs de la guerre, voit débarquer la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy.

Pour les accueillir Hitler  a mis à leur disposition le château des Hohenzollern maîtres des lieux. Tout va reposer sur le majordome général de l’illustre lignée : Julius Stein.

Les Alliés se rapprochent, l’étau se resserre.

Sigmaringen s’organise en petite France…Une Alsacienne Jeanne Wolfermann entre en jeu…La chute du III Reich est imminente…

Pierre Assouline journaliste et écrivain nous fait découvrir par ce roman l’Histoire vraie.

Lionel Beaudouin pour URBAN TV. Pourquoi avoir choisi la voie du roman plutôt que la biographie ou l’essai pour parler de Sigmaringen, de ses hôtes et du majordome Julius et en faire une étude de caractères passionnante ?

Pierre Assouline. Sur cette période il existe  déjà 2 livres d’Histoire plutôt bien faits  (Henri Rousseau et Paul Cointet) et j’ai préféré choisir le roman pour rendre cette vérité-là, plus intéressante. Car montrer ces Vichystes  prenant des décisions absurdes dans leur petite France de quelques kilomètres carrés, c’était dérisoire. Cette folie de gens qui dans leur petit territoire, s’organisent, font des lois, alors que la France est déjà passée à autres choses, l’histoire ne pourrait  le montrer…Les Français occupent un petit territoire allemand à l’invitation d’Hitler.

URBAN TV. La culture scolaire des années 60 a éludé cette période de l’occupation, cette période de la 2e guerre mondiale, pour beaucoup,  ce sera une découverte !

Pierre Assouline. La plupart des Français ignorent tout de Sigmaringen, les historiens connaissent cette période bien sûr. Pour tous, l’occupation s’est arrêtée en septembre 1944. Sigmaringen c’est en Allemagne, cela s’arrête là. Il n’y a pas de tabous mais la libération de Paris n’est pas la libération de la France, Strasbourg en sait quelque chose, ce n’est pas la fin de la guerre, il reste neuf mois de souffrances. C’est une tragicomédie, une bouffonnerie, ce qui se passe à Sigmaringen. C’est au travers de ce personnage du majordome allemand que le roman prendra vie…

URBAN TV. La partie la plus  romanesque, l’idylle entre Julius et Jeanne et, leurs personnages même,  ont-ils existé ?

Pierre Assouline. Le majordome général et l’intendante du maréchal ont réellement organisé la vie au château, mais je n’ai pas cherché à les retrouver, j’ai préféré les réinventer tout en restant très proche de l’Histoire. Les phrases que j’attribue à Laval, Pétain ou Dehat…ont bien été prononcées de même en ce qui concerne Céline,  tout est exact bien évidemment, par contre les deux personnages principaux sont mien, je les ai réinventé pour leur donner les caractéristiques que je souhaitais, en particulier Jeanne devant être bilingue, donc alsacienne…

URBAN TV. Une personne hors du commun pour qui vous semblez avoir bien des égards, c’est Louis Ferdinand Céline. Est-ce pour l’homme, pour l’écrivain ?

Pierre Assouline. Je suis un grand admirateur de l’écrivain, pas vraiment de l’Homme, même s’il a des côtés attachants, il a toujours été le médecin des pauvres à Sigmaringen. Il y avait deux mille français et seulement deux médecins. Beaucoup de ces gens allaient mourir pendant cet hiver terriblement froid -35° C, alors qu’ils étaient arrivés en été dans une tenue légère pour peu de temps…Céline se consacre à soigner en payant les médicaments la plupart  du temps de sa poche.

URBAN TV. Quelle part de vous-même peut-on retrouver dans vos personnages ?

Pierre Assouline. Un romancier met toujours de lui-même dans ses personnages en particulier chez Julius ou même chez son oncle Oelker. Par contre j’ai restitué au plus juste les personnages ayant existé : Pétain- Laval- Brinon- Darnaud…

 

 

A la fin de la guerre, à la fin du roman, Julius Stein reprend du service près des Hohenzollern princes de Sigmaringen et Pierre Assouline nous dresse le tableau de ce que sont devenus les acteurs de Sigmaringen.

Sigmaringen de Pierre Assouline  à découvrir absolument pour l’Histoire et le Roman.

Chaque quinzaine consultez dans URBAN TV  la liste des rencontres des auteurs invités par la librairie Kleber Salle Blanche.

 





 

 
    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception